Une collecte pour le château de Goudourville

Dernière mise à jour : 22 juil.

DEPECHE DU MIDI -

Geneviève Carayon, propriétaire du château, devant la façade Renaissance. Photo DDM Manu Massip
Geneviève Carayon, propriétaire du château, devant la façade Renaissance. Photo DDM Manu Massip

Le château de Goudourville, classé monument historique, vient de lancer une campagne de mécénat participatif pour sauver l’escalier Renaissance menacé d’effondrement, avec la Fondation des Vieilles Maisons de France (VMF) abritée par la Fondation du Patrimoine.


Niché sur un promontoire touffu avec une vue imprenable sur la vallée de La Garonne, le château de Goudourville ne s’aperçoit qu’au dernier moment. Un passage devant l’église Saint-Julien, restaurée de près et on débouche sur sa masse imposante, allure fière et un brin martial, héritage de son rôle de forteresse, érigée en 1 081 par la famille Gasques.

Geneviève Carayon et son mari, heureux propriétaires depuis une vingtaine d’années, n’ont pas ménagé leur peine et les budgets pour restaurer les lieux qui, après avoir traversé les siècles et subi plusieurs saccages consécutifs à la Fronde et à la révolution française, essuient aujourd’hui les outrages du temps. "Si le château n’est plus confronté aux tourments de l’Histoire, ce sont les ravages des pluies intenses et de plus en plus fréquentes qui sont les épreuves à surmonter, explique Geneviève Carayon. La mise hors d’eau du château reste une bataille encore d’actualité. La première tranche de travaux, destinée à la mise hors d’eau de la tour Renaissance et de la façade de la salle des gardes, vient de se terminer."


Victime du Covid 19

La deuxième tranche, qui permettra de consolider et de restaurer la voûte au sommet de l’escalier Renaissance, sera programmée ultérieurement.

Le coût de ces travaux s’élève à 72 000 euros, dont 45 000 pour la mise hors d’eau et 27 000 pour la consolidation du sommet de l’escalier. Les propriétaires ont bénéficié d’une aide de la DRAC de 8 000 euros. Dans l’intervalle, le Covid 19 est passé par là et le château, qui accueillait mariages, fêtes de famille et autres week-ends insolites entre amis, est devenu désert. Les annulations de nombreuses réservations ont rendu la situation économique difficile et les propriétaires ont décidé de lancer une campagne de collecte de dons avec l’appui de la Fondation des Vieilles Maisons de France (VMF), abritée par la Fondation du Patrimoine. Ils espèrent collecter au moins 20 000 euros avant fin septembre (1).

Selon le montant des dons, les propriétaires proposeront aux donateurs et mécènes une soirée exclusive de prestige. L’occasion de juger de la passion de Geneviève Carayon. Elle fera le guide à travers l’escalier Renaissance à vis qui se termine par une voûte en palmier dotée de culots sculptés, une succession de chambres et de salons ouverts de fenêtres à meneaux, les anciennes cuisines qui ont conservé leur potager comme à Chambord toutes proportions gardées, ou encore la petite chapelle voûtée sise à côté de la salle des gardes.


_________________________

(1) www.vmfpatrimoine.org/projet/chateau-de-goudourville-82/ ou par courrier à VMF, 93 rue de l’Université, 75007 Paris à l’attention de Mme Demartial à l’ordre de Fondation du Patrimoine.

3 vues0 commentaire