top of page

Un grand merci !

Dernière mise à jour : 25 nov. 2022

Au fil du temps, bon nombre d'édifices historiques ont disparu. Parmi ceux qui ont réussi à traverser le temps, nombreux sont ceux qui peinent à prospérer voire simplement à trouver un équilibre pérenne.


Les enjeux s'avèrent effectivement multiples : taille des bâtiments, dégradation du temps, vols voire pillages, nécessité de répondre aux goûts de chaque époque, besoins financiers importants, normes multiples et forcément pas adaptées à des lieux si anciens. Parmi celles-ci, se trouvent les normes de sécurité. Indispensables évidemment pour protéger les êtres humains.


Entre les dossiers, les travaux, leur financement, la validation technique, cela demande tant de travail, tant de temps et tant d'argent !


Imaginez de surcroit que vous ayez fait tous les travaux demandés et que vous découvriez que cela n'est pas suffisant ! Une route d'accès, qui ne vous appartient pas, présente une pente trop importante ; les bouches d'incendie autour sont inexistantes, trop loin ou non conformes. Autrement dit, tout le travail accompli ne sert à rien en raison de paramètres que vous ne maitrisez pas ?


Et c'est là que les institutions - Mairie, Communauté de Communes, Département, Région et Europe - peuvent jouer (ou non) un rôle majeur. Un rôle d'accompagnement, de soutien voire d'aide financière.


C'est ce soutien collectif qui s'est mis en place autour du château de Goudourville. Avec détermination, persévérance et encouragements !


Merci à ceux qui veillent à la sécurité de tous.

Merci aussi à tous ceux qui aident à trouver et à mettre en place des solutions !






10 vues0 commentaire
bottom of page