Découvrez la cuisine médiévale (partie 1)

Durant le Week-end de la Nuit des Châteaux 2021, nous avons décidé de montrer ce que les gens mangeaient au moyen âge et comment ils cuisinaient.


Qu’est-ce qu’on mange ?

Commençons par ce qui ne se mangeait pas : les pommes de terre (pas de frites, ni de purée !!), tomates, courgettes, maïs, la dinde (un animal aussi venu d’Amérique), les fruits exotiques et aussi le chocolat (hélas !) et le café. Le riz était connu mais pas populaire, tout comme l’est aujourd’hui le topinambour (connu mais peu apprécié aujourd'hui). On ne mange évidemment pas de la même façon que l’on soit noble ou simple paysan. Les plus riches avaient accès à un grand nombre d’aliments venus de contrées lointaines, notamment les épices. A cause de l’impôt de la gabelle, le sel est très cher ; on utilisait alors les herbes aromatiques. Quant au poivre, d’abord réservé à la noblesse, il devint par la suite assez accessible à tous.


Viandes & poissons

On consomme principalement du porc, sous toutes ses formes : pâtés, jambons, saucisses, etc. Vous connaissez le dicton : « tout est bon dans le cochon ». Les gros gibiers (sanglier, cerf) cuits à la broche, sont réservés aux grosses bourses, de même que les gros oiseaux (cygne, paon) qui pouvaient être servis emplumés. Les tables les plus modestes se contentent de lapins, lièvres, pigeons, perdrix et de petits oiseaux, souvent bouillis pour attendrir leur chair ou cuits en sauces. Les autres viandes (vache, poulet, mouton) n’avaient pas beaucoup de succès, on préférait maintenir ces animaux en vie pour profiter de leur lait, de leurs oeufs et de leur laine. Le poisson tient une place importante dans l’alimentation, surtout qu’il est interdit de manger de la viande, des oeufs et des produits laitiers durant les jours maigres, soit plus de 150 jours par an !


Lire la suite dans le post "Découvrez la cuisine médiévale (partie 2)"




8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout