Découvrez la cuisine médiévale (partie 2)

Durant le Week-end de la Nuit des Châteaux 2021, nous avons décidé de montrer ce que les gens mangeaient au moyen âge et comment ils cuisinaient.


(...)

Le blé et la farine sont la base de l’alimentation. Le pain est présent sur toutes les tables, matin, midi et soir. Il servait même de tranchoir : une grande tranche de pain faisant office d’assiette. Le pain blanc est plutôt réservé aux classes aisées.


Le sucre n’a pas le succès d’aujourd’hui. Les palais sont friands d’épicés, d’aigre doux, et de miel, préféré au sucre car beaucoup plus accessible. On apprécie tout de même des « douceurs » de petites pâtisseries parfumées à la fleur d’oranger, à la rose ou à la cannelle.


Et les boissons ?

Bien sûr, du vin ! De la bière ou du cidre, ces deux dernières boissons étant servies aux grands comme aux petits. L'eau est réservée à la vaisselle et à la lessive. La qualité de l’eau est plus que douteuse, il vaut mieux éviter d’en boire.


Les recettes traditionnelles françaises que nous connaissons aujourd’hui proviennent souvent du Moyen-Âge : les civets, les daubes, les rôtis et bien sûr, l’incontournable soupe. Et côté desserts ? le pain perdu, les gaufres, les pâtes de fruits et les compotes.


Certains livres de recettes de l’époque, les « viandiers », nous sont parvenus, mais ils ne parlent pas que de viande. Le plus célèbre d’entre eux aurait été écrit par Guillaume Tirel, dit Taillevent, cuisinier des rois Charles V et Charles VI, il s’agit du Viandier de Taillevent, tout simplement !




4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout